Découvrir les activités proches de la nature :
Le Plantevin est situé au cœur de la forêt domaniale des Baronnies.
Des sentiers forestiers accessibles à pied ou en VTT et balisés, débutent au pied de l’établissement. Les passionnés de cyclisme pourront s'engager dans l’ascension du Géant de Provence, le Mont Ventoux, par les voies de Malaucène et de Sault.
À moins de 10 kms de l’Hôtel*** Spa et Restaurant Le Plantevin, vous pourrez découvrir l'une des plus grandes via-ferrata d’Europe mais aussi vous détendre aux abords des rivières, Ouvèze ou bien Toulourenc.

Découvrir les spécialités provençales :
Marchés provençaux typiques, dégustation d’huile d’olive, visites de caves viticoles (Côtes du Ventoux, Côtes-du-Rhône), découverte de l’artisanat provençal (poteries, distillation de plantes aromatiques, huiles essentielles de lavande) …

Découvrir l’histoire et la géographie de la Région :

Les villages fortifiés (Brantes, Buisson …), les cités antiques (Vaison la Romaine, Orange), les vestiges féodaux (Entrechaux, Nyons, Vaison-la-Romaine), les jardins aromatiques (Cairanne), les dentelles de Montmirail, le Mont Ventoux, la vallée du Toulourenc …

Se détendre :

L’Hôtel*** Spa et Restaurant Le Plantevin bénéficie d’un emplacement exeptionnel au milieu d’un écrin de verdure. À perte de vue, vous observerez des champs de vergers ou de vignes, des forêts de conifères, des vallons et montagnes. Ce paysage saisissant offre de beaux moments de détente (lecture, méditation, " farniente" au bord de la piscine panoramique …).

Notre histoire

L'Hôtel *** Spa et Restaurant Le Plantevin est un ancien relais de poste situé idéalement entre les communes de Vaison-la-Romaine et Buis les Baronnies, au sommet du Col de Propiac.

Dès 1850, Marie Plantevin et son mari Marius Auguste décident de développer cette activité en transformant la bastide familiale en une auberge destinée à accueillir les curistes, les voyageurs de passage mais aussi ceux plus sédentaires. Pour ce faire, ils remplacent les traditionnels matelas de paille par des matelas en laine et se dotent en 1910 d'un autobus De Dion-Bouton de 10 places.
Cette acquisition leur permet de développer considérablement leur activité. En effet, ils peuvent ainsi conduire les pensionnaires de la gare de Vaison la Romaine à l'Auberge Le Plantevin.

Leur fils Germain Auguste reprend l'affaire familiale avec son épouse au milieu des années 20. Il crée la première carte de restauration en s'inspirant de ce qu'il a appris à l'école hotelière.
Lors de la seconde guerre mondiale, l'Hôtel est utilisé par les soeurs de l'Hôpital de Buis-les-Baronnies.
L'activité hôtelière se développe véritablement avec mes grands-parents, Paul Auguste et son épouse Paule Reynaud, fils et belle-fille de Germain.
En 1964, ils abandonnent les dernières activités agricoles et viticoles de leurs prédécesseurs et se consacrent pleinement à l'Hôtel-Restaurant. Il créent des chambres supplémentaires dans le nouveau bâtiment construit à cet effet et y ajoutent le confort moderne avec des salles de douches et WC individuels (pour 4 des 16 chambres que comptait l'établissement). Le premier fourneau à gaz est alors installé en remplacement de celui à charbon.

Dès les années 1990, ma mère Françoise Auguste insuffle une nouvelle dynamique. Piscine, salle de bains dans chaque chambre et obtention des deux étoiles hotelières, l'illustrent.

En 2009, je m'inscris, à mon tour, dans la dynamique familiale, l'enrichissant de mes différentes expériences professionnelles en France et à l'étranger. Après avoir rénové l'ensemble de l'établissement et créé l'Espace Bien-être Spa, j'obtiens la troisième étoile hotelière en 2012.
Tous les jours, j'ai conscience de la chance que j'ai d'évoluer dans cet environnement exceptionnel, au milieu de cette nature préservée et de faire le métier que j'ai choisi avec plaisir, passion et enthousiasme.

En 2016, ma fille Manon Auguste est née ... Sera t-elle la 8ème génération ?

Christophe Auguste